L'Agriculteur de l'Aisne 14 octobre 2020 à 13h00 | Par Gaëtane Trichet

La gestion de l'eau doit être vue de manière globale et scientifique

L'eau est un bien précieux et les agriculteurs le savent. Face aux changements climatiques et aux exigences réglementaires grandissantes, la Chambre d'agriculture de l'Aisne a décidé de préparer l'avenir en réalisant le schéma directeur départemental d'irrigation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © L'agriculteur de l'Aisne

L'Aisne bénéficie de conditions climatiques et de réserve en nappe très conséquence au regard d'autres régions de France. Ce point fait ressortir l'intérêt d'observer et de quantifier de manière précise ce que nous avons souhait appeler le volume disponible afin de le comparer au volume prélevé par tous les usagers (en rivière et en nappe).

Le résultat est sans appel, le volume disponible se quantifie en milliards de m3 alors que les prélèvements des industries, collectivités et   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur de l'Aisne

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.