L'Union du Cantal 27 novembre 2019 à 15h00 | Par R. Saint-André

La morosité ambiante n’entache pas la détermination des éleveurs

Les sessions de la Chambre d'agriculture donnent l’occasion aux élus professionnels de faire part de leurs ressentis dans une conjoncture qui aura été particulièrement difficile en 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

“P lus que jamais, le monde agricole a besoin d’être soutenu”, plaide le président de la chambre d’agriculture du Cantal. Ses ressortissants sont victimes des aléas climatiques, des prédateurs, d’un cours de la viande qui s’effondre, d’une production laitière qui n’attire plus, d’agribashing... et maintenant de décisions de justice favorables à des plaintes de voisinage ! C’est beaucoup. Patrick Escure expose sa crainte de voir ces acteurs majeurs de l’économie cantalienne que sont les   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On craint qu’une grande quantité des réserves de blé sur le port ait été affectée ou détruite par l’explosion. Les stocks sont gravement endommagés.

a déclaré le responsable des urgences de la FAO, Dominique Burgeon, après l’explosion qui a éventré les silos de céréales installés près du port de Beyrouth, mardi 4 août.

Le chiffre de la semaine
- 28 %
Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui