L'Anjou Agricole 07 janvier 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

La MSA lance officiellement les élections pour élire ses délégués

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le siège de la MSA de Maine-et-Loire, à Beaucouzé.
Le siège de la MSA de Maine-et-Loire, à Beaucouzé. - © MSA 49

Trois millions d'assurés de la MSA, actifs ou retraités, salariés, chefs d'exploitation agricole ou employeurs de main d'œuvre sont appelés à voter par Internet ou par voie postale du 12 au 27 janvier prochain pour élire les 25 000 délégués cantonaux de la MSA, régime de protection sociale du monde agricole. C’est ce qu’annonce la MSA en lançant officiellement la campagne des élections par un communiqué du 6 janvier. Les électeurs pourront voter pour leurs représentants soit par internet via le site de dédié et sécurisé www.jevoteenligne.com/msa2015 soit par voie postale en retournant leur bulletin de vote grâce au kit électeur qu'ils recevront entre le 5 et le 12 janvier.

65 032 adhérents de la MSA se sont portés candidats pour les Elections MSA 2015. “L'importance du nombre de candidats pour un scrutin professionnel, insiste l’institution, révèle l'engagement des adhérents et leur volonté de s'impliquer pour leur protection sociale et leurs conditions de vie au quotidien.”

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Un projet de loi spécifique sera présenté à la fin de l’été qui intégrera l’ensemble de vos mesures qui relèvent du champ législatif

a annoncé Emmanuel Macron aux 150 participants à la Convention citoyenne sur le climat reçus le 29 juin à l’Élysée.

Le chiffre de la semaine
- 44 %
Les ventes de phytos ont reculé de 44 % en volume l’an dernier, après une envolée en 2018 (+18%), a annoncé le 30 juin le gouvernement.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui