L'Anjou Agricole 29 août 2019 à 12h00 | Par AA

La Petite Angevine inondée de soleil

La 166ème édition de la foire s'est déroulée lundi 26 août sur l'hippodrome de la Prée, à Beaupréau. Dans une chaleur étouffante l'après-midi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Environ 30 000 visiteurs ont bravé la chaleur sur la Petite Angevine, lundi 26 août à Beaupréau.
Environ 30 000 visiteurs ont bravé la chaleur sur la Petite Angevine, lundi 26 août à Beaupréau. - © AA

Sa place au soleil, la Petite Angevine l’a conquise depuis un siècle et demi. Devenant au fil du temps l’évènement populaire incontournable de Beaupréau, et des Mauges. Lundi 26 août, pour la  166ème édition de la foire, sur le terrain de l’hippodrome de la Prée, ce sont plutôt les places à l’ombre qui sont chères. Avec une météo comparable à celle de Béziers (34) un 15 août, les organisateurs ont été bien inspirés de rebaptiser leur manifestation “Feria made in Mauges”... Dès 9 H 30 - 10 h, les barnums et les stands traiteurs, confiseries, accessoires de maison, attractions foraines, etc. affichent complet.

La Petite Angevine, on y vient par habitude, par attachement à la tradition, aussi. « Petit garçon, j’y allais avec mes parents. Dans mon souvenir, les allées n’étaient pas aussi longues, ni aussi garnies ; là, ça nous fait une bonne promenade de fin de vacances », énonce
Anthony, venu du Fief  Sauvin avec son épouse Mathilde et leurs 3 enfants, qui ont faussé compagnie à papa maman pour aller faire des bonds dans le château gonflable. Il y a aussi ceux qui se rendent à la foire pour nourrir leur passion, à l’instar de Pierre, étudiant en BTS Acse et futur éleveur : « on voit ici de beaux animaux, en laitières comme en races à viande ». Des prim’holstein, normandes, et blondes d’Aquitaine, en l’occurrence, mises à l’abri dans le parc dédié à l’élevage en attendant les concours de la fin de matinée. Race emblématique de l’Anjou, les rouges des prés sont là aussi, avec 11 animaux : 3 femelles - dont 2 suitées, et 8 mâles issus de 4 élevages.

Sous le chapiteau des  “Vitrines de Beaupréau”, les entrepreneurs sont satisfaits. 
« On a eu beaucoup de fréquentation ce matin », mentionne Julien Liaigre, plombier-chauffagiste et président de l’association, qui participe à sa 5ème Petite Angevine. Mission du collectif, qui compte 70 adhérents : « promouvoir l’artisanat et les métiers de services locaux, et au-delà le dynamisme économique de notre commune ».

Un peu plus loin, l’antenne locale Mauges de la Chambre d’agriculture assure pour la 7ème année consécutive la promotion des produits locaux, sur son espace “marché des producteurs de pays”.  Dix entrepreneurs partenaires (fruits et légumes, miel, préparations à base de lait de jument, confitures, glaces et pâtisseries, pains bio, etc.), installés dans un rayon de
30 km autour de Beaupréau, y ont déployé leur étal. Des plateaux repas composés de tomates fraîches, carottes râpées, saucisses de lapin grillées, notamment, sont proposés aux visiteurs. Ceux qui le souhaitent vont s’installer à table sous la grande tente pour partager un moment de convivialité, au son d’un “à la Clairefontaine” revisité par le trio vocal angevin “Les garçons s’il vous plaît”.

Selon Michel Brault, secrétaire de la société des courses hippiques de Beaupréau, organisatrice de la Petite Angevine, cette édition 2019 a accueilli environ « 30 000 visiteurs ». Un chiffre stable, par rapport à l’an dernier. « Les gens sont revenus en fin d’après-midi, et sont restés pour certains jusque tard dans la soirée. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a un sentiment de déconsidération qui est spectaculaire.

a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, évoquant le « mal-être » général des agriculteurs, et notamment l’incendie qui a touché une exploitation

Le chiffre de la semaine
105 318
C'est le nombre de visiteurs qu'a accueilli le Space pour l'édition 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui