L'Anjou Agricole 06 mars 2018 à 10h00 | Par L'Anjou Agricole

La production de gros bovins finis en recul en 2017, l'export de vif à la hausse

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Guillaume Perrin

La production française de gros bovins finis est en recul de 0,8% en têtes en 2017 à 3,43 millions d'animaux, tout comme la production de veaux de boucherie qui diminue de 2,1% à 1,24 million d'animaux, indique le ministère de l'Agriculture dans une note de conjoncture parue le 5 mars. Sur la même pente, la consommation française de viande bovine est en recul de 1,5% en tonnes équivalent carcasse (téc) à 1,53 million de tonnes. A l'inverse, les exportations de vifs augmentent. L'export de broutards est en légère hausse de 0,6% pour atteindre 1,08 million d'animaux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Jusqu’où ira le mépris des pouvoirs publics ? Les amendements demandant la revalorisation des petites retraites agricoles à un minimum de 85 % du Smic ont été rejetés avant même le débat à l’Assemblée nationale

s’interroge la FNSEA. Les amendements rejetés par le Gouvernement avaient pourtant réuni les faveurs des députés.

Le chiffre de la semaine
28,52 %
C'est le taux de participation dans le département aux élections MSA.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui