Le Réveil Lozère 12 juin 2019 à 10h00 | Par Lucie Grolleau Frécon

La profession agricole attendue pour co-construire

La présence du ministre de l’Agriculture au congrès national de Jeunes agriculteurs était attendue, d’autant plus qu’il s’est prêté au jeu des questions-réponses. Ainsi, les JA l’ont interrogé sur plusieurs de leurs préoccupations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le ministre de l’Agriculture était très attendu par les Jeunes agriculteurs. Dans le jeu des questions-réponses avec les JA, il est allé plutôt dans leur sens.
Le ministre de l’Agriculture était très attendu par les Jeunes agriculteurs. Dans le jeu des questions-réponses avec les JA, il est allé plutôt dans leur sens. - © Lucie Grolleau Frécon

« Ça y est, nous y sommes », lançait Jean-Christophe Farjon, président du comité d’organisation de Jeunes agriculteurs Loire, mardi 4 juin pour l’ouverture du congrès national JA, qui se tenait pendant trois jours dans la Loire (jusqu’au 6 juin). Effectivement, il a été préparé et attendu pendant de longs mois par une équipe départementale qui n’a pas compté son temps. Elle a été soutenue par de multiples partenaires et rejointe par de nombreux bénévoles, aussi motivés les uns que les autres   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui