L'Eure Agricole Et Rurale 29 juillet 2019 à 10h00 | Par EMMANUEL GSELL, CHAMBRE D’AGRICULTURE DE NORMANDIE MANON VERGER, ARVALIS

La pyrale, le papillon blanc estival du maïs.

Présente depuis quelques années dans le sud de la Normandie, la pyrale du maïs gagne du terrain et se développe désormais dans toute la région. A l’origine de dégâts qualitatifs ou de perte de rendement, ce ravageur est surveillé dans le cadre du réseau de surveillance sanitaire des cultures, le Bulletin de Santé du Végétal (BSV).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La pyrale peut avoir
une forte incidence sur le
rendement et la qualité du maïs,
en grain comme en fourrage.
La pyrale peut avoir une forte incidence sur le rendement et la qualité du maïs, en grain comme en fourrage. - © ©DR
La pyrale est un papillon blanc dont le cycle de ponte a lieu fin juillet en Normandie, à la faveur d’un temps chaud et humide correspondant aux conditions climatiques actuelles. Courant août, les larves foreuses émergent et entreprennent leur migration à l’intérieur de la canne de maïs, du pédoncule de l’épi ou de l’épi de maïs. Différents dégâts peuvent alors être observés comme une perte de rendement par casse mécanique de la tige ou de l’épi mais également une dégradation de la qualité   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui