Le Réveil Lozère 07 août 2019 à 10h00 | Par FC

Label Bas carbone, une nouvelle source de revenus dès 2022

D’ici trois ans, des agriculteurs français pourraient être rémunérés spécifiquement pour la réduction de leurs émissions de gaz à effets de serre, grâce au label Bas carbone.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les éleveurs de ruminants devraient ouvrir la voie, avec leur méthode « Carbon Agri », qui a été validée en juin par le gouvernement.
Les éleveurs de ruminants devraient ouvrir la voie, avec leur méthode « Carbon Agri », qui a été validée en juin par le gouvernement. - © François d’Alteroche

La voie est libre pour rémunérer les agriculteurs en échange de leurs actions contre le réchauffement climatique. Élaboré depuis plusieurs mois par les filières d’élevage de ruminants (Cniel, Idele, Interbev), le projet « Carbon Agri » a été validé par le gouvernement en juin. Il prévoit de labelliser des projets de réduction de l’impact climat des élevages afin d’attirer des financements privés ou publics.
Concrètement, les éleveurs pourront faire certifier des projets de réductions de   [...]

 

» Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui