L'Anjou Agricole 17 janvier 2018 a 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lactalis : Stéphane Travert annonce le renforcement du cadre juridique des autocontrôles

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Actuagri

Stéphane Travert, à la suite de la réunion avec l’ensemble des membres de la filière laitière, le 16 janvier, a annoncé le renforcement du cadre juridique des autocontrôles effectués par les entreprises. Ainsi ces dernières auront l’«obligation de transmettre au service de l’État les résultats des contrôles défavorables» tant sur les produits que sur l’environnement, tout comme les laboratoires d’analyses. Il a ajouté qu’une «assise légale» serait «donnée à la création de plateformes de surveillance, notamment pour les denrées alimentaires».

Il a aussi annoncé la mise en place, dans les trois mois, d’«un plan de contrôle spécifique» concernant «la chaîne de production et les plans de maîtrise des risques des produits laitiers» infantiles. L’Anses sera par la suite saisie pour vérification de ce plan. «Un retour d’expérience sera réalisé et demandé au Conseil national de l’alimentation», a précisé le ministre, affirmant également que «le volet sanitaire du plan de filière lait» devra être approfondi. Ces mesures doivent permettre à la France de conserver sa réputation d'excellence dans la filière laitière et ne pas «entacher l’image de la filière toute entière, tant sur le territoire national» qu’«à l’étranger».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.