L'Anjou Agricole 22 avril 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait : baisse de la collecte de 2,4 % en février 2015 par rapport à février 2014

Le recul du prix du lait et la gestion des volumes par les entreprises expliquent ce ralentissement de la collecte qui semble se confirmer en mars 2015.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
« L’attentisme des marchés semble dû pour partie aux incertitudes liées à la fin des quotas laitiers », estime Agreste.
« L’attentisme des marchés semble dû pour partie aux incertitudes liées à la fin des quotas laitiers », estime Agreste. - © AA

Une baisse en février, néanmoins la collecte de lait de vache progresse de 3,6 % en cumul depuis le début de campagne 2014/2015 par rapport à celle de 2013/2014. La part de la collecte de lait bio représente 2,1 % de la collecte totale (+7,3 % par rapport à la campagne précédente).


Dans les autres pays européens, la collecte laitière est ralentie dans l’attente de la fin de la campagne laitière 2014/2015. « Les pays du nord de l’Europe freinent actuellement leurs livraisons. La chute du prix du lait mais aussi la menace de fortes pénalités pour dépassement de quotas expliquent un ralentissement plus marqué dans certains pays. Ainsi, en Allemagne, oú le dépassement avoisinerait + 4 %, la collecte a régressé de 3 % en février 2015 par rapport à février 2014. La plupart des pays excédentaires disposent d’un cheptel étoffé qui leur permettra de relancer la production dès la fin des quotas en avril 2015 ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Aller chercher la vérité pour protéger les agriculteurs

a réclamé la députée LREM, Martine Leguille-Balloy, qui a demandé la création d’une commission d’enquête sur l’agribashing.

Le chiffre de la semaine
37 millions
Ce sont le nombre de tonnes de blé tendre de la récolte française selon la dernière estimation du ministère de l’Agriculture. Soit une progression de 8,5 % sur la précédente et de 3,6 % sur la moyenne 2014/2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui