L'Anjou Agricole 08 avril 2010 à 11h30 | Par L'Anjou Agricole

Lait - Les jeunes agriculteurs font de la pédagogie

La promotion des produits auprès des écoles primaires par les éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lundi 29 mars, à l’école Saint-Michel de La Poitevinière.
Lundi 29 mars, à l’école Saint-Michel de La Poitevinière. - © AA

La prochaine étape, ce sera certainement une visite de ma ferme, à organiser avant la fin de l’année scolaire ». Jérôme Papin, éleveur laitier à La Poitevinière, est reparti très enthousiaste de l’intervention qu’il a faite, le 29 mars, dans une école avec un autre agriculteur de la commune, Gwenaël Faucheux. Ces deux membres de JA du canton de Beaupréau ont présenté à des enfants de CM1 et CM2 l’élevage des vaches laitières, la transformation du lait et ses bienfaits pour l’alimentation.
Grâce au support d’une mallette pédagogique du Cidil (Centre interprofessionnel de documentation et d’information laitière), les élèves ont découvert le sujet d’une manière ludique. Pour le reste, les jeunes agriculteurs ont compté sur leur sens de l’improvisation : « J’avais trouvé une dent de vache dans l’auge la veille, je l’ai apportée pour la montrer aux enfants », dit Jérôme Papin. C’était la première fois que cet éleveur de 38 ans, installé en 2006, après avoir travaillé dans le domaine des machines à traire, participait à une animation de ce type.
La séance s’est terminée par une dégustation de lait aromatisé à la vanille, à la fraise et au chocolat et de fromages de vache, de brebis et de chèvre. « Les enfants se sont montrés très intéressés, témoigne Jérôme Papin. Ils ont posé des questions et ont mis des photos sur un blog qu’ils animent ». Pour l’agriculteur, ces échanges sont une occasion de rappeler l’importance du lait, « premier aliment de la vie », dans l’alimentation et la santé de l’enfant. « Nous avons parlé des différences entre les laits entiers, écrémés, demi-écrémés, mais aussi du lait cru sur lequel certains ont des a priori défavorables, a-t-il noté. La notion de germes leur fait un peu peur. Pourtant, une étude suisse effectuée sur 100 enfants qui n’ont bu que du lait cru a montré qu’ils développaient moins d’asthme et d’allergies ».
Ces opérations de promotion des produits laitiers ont lieu chaque hiver dans le département. Cette année, outre Beaupréau, elles se sont déroulées dans les cantons de Chalonnes-sur-Loire et de Gennes-Doué, où les enfants ont été reçus dans une exploitation.

S.H.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Victoire ! DxE condamné pour avoir tournéun reportage volé dans une exploitation agricole.

Cédric Henry, président de la FDSEA35

Le chiffre de la semaine
31,3
Pour la moisson 2020, le service de la statistique du ministère de l'Agriculture prévoit une récolte hexagonale de blétendre autour de 31,3 millions de tonnes, soitl’une des plus basses depuis l’an 2000.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui