L'Anjou Agricole 28 octobre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait: T. Roquefeuil élu président du groupe Lait et produits laitiers du Copa-Cogeca

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FNPL

Thierry Roquefeuil, président de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL) et de l’interprofession, le Cniel, a été élu à l’unanimité à la présidence du groupe “lait et produits laitier” du Comité des organisations professionnelles agricoles (Copa-Cogeca), le 27 octobre à Bruxelles. Il succède à Mansel Raymond dont il a été le vice-président pendant deux ans. Thierry Roquefeuil sera entouré, pour son nouveau mandat, par deux vice-présidents représentant l’Italie (T.M Abrate) et la Pologne (D. Smigielska). « L’immobilisme de l’Europe remet en cause son existence […], avec la tentation pour les États membres du repli sur soi, voire de leur exclusion volontaire de l’Union européenne », a déclaré Thierry Roquefeuil, selon un communiqué de la FNPL du jour-même. « Ce n’est pas cette vision de l’Europe que nous défendons au Copa-Cogeca, fort de la pluralité et de la complémentarité de ses organisations membres », a-t-il continué. Selon lui, ce syndicat, doit « être force de propositions et imprimer sa marque pour préparer l’avenir » du secteur laitier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui