L'Anjou Agricole 06 mars 2014 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait - “Un prix juste, payé aux producteurs”

L’OP “Les laitiers du Val de Loire” réclame un prix 2014 respectant les indicateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Quelques éleveurs ont haussé le ton dans l’assemblée exprimant leur incompréhension face à ce qu’ils considèrent comme une avance de trésorerie à l’entreprise.
Quelques éleveurs ont haussé le ton dans l’assemblée exprimant leur incompréhension face à ce qu’ils considèrent comme une avance de trésorerie à l’entreprise. - © AA

Une centaine  d’éleveurs a assisté à l’assemblée générale de l’organisation de producteurs. Des responsables de la laiterie Tessier et du groupe Bongrain étaient présents pour présenter la conjoncture et faire un point sur l’activité de l’entreprise.

Selon Daniel Chevreul, directeur des approvisionnements du groupe Bongrain, “il existe aujourd’hui un déséquilibre entre une croissance de la production mondiale de 15 milliards de litres de lait et une demande qui augmente de 20 milliards de litres par an. Les entreprises françaises ont donc de bonnes perspectives à l’export et à des niveaux de prix élevés”. L’entreprise maintient l’annonce d’un prix moyen 2014 à environ 378 6, “mais toute la filière doit fonctionner” tempère Daniel Chevreul alors que les négociations commerciales avec les GMS n’étaient pas closes.

Un report conjoncturel de 20 € / 1 000 l sera appliqué par l’entreprise sur les livraisons de février et mars. Le montant du report totalisé pour chaque producteur sera restitué par tiers sur les factures des livraisons des mois d’août, septembre et octobre 2014. Quelques éleveurs ont haussé le ton dans l’assemblée exprimant leur incompréhension face à ce qu’ils considèrent comme une avance de trésorerie à l’entreprise. Les producteurs seront attentifs pour que ce report ne remette pas en cause le respect des indicateurs économiques.

“L’année 2013 est à oublier, chaque entreprise ayant pris des libertés sur le prix du lait et sur la saisonnalité. Nous devons construire 2014 sur le respect des indicateurs économiques et un prix juste payé aux producteurs” conclut Maryline Ménard, présidente de l’OP.

 

 

Aurélien TENÈZE


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Il y a un sentiment de déconsidération qui est spectaculaire.

a déclaré Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA, évoquant le « mal-être » général des agriculteurs, et notamment l’incendie qui a touché une exploitation

Le chiffre de la semaine
105 318
C'est le nombre de visiteurs qu'a accueilli le Space pour l'édition 2019.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui