L'Anjou Agricole 02 janvier 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait : un prix négocié à 320 €/1 000 litres en janvier et février entre Savencia et Sunlait

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Véronique Rychembusch - Réussir

A la suite des négociations, les représentants de Sunlait (association de 12 organisations de producteurs) et de Savencia (ex Bongrain) ont validé les prix suivants (prix de base moyens Sunlait à 38/32, flexibilité additionnelle comprise) : 320 €/1 000 l en janvier et février et 310 €/1 000 l pour mars. Les chiffres ont été officiellement publiés sur le site de Sunlait, le 30 décembre, à la suite de négociations achevées le 20 décembre.

« En tout état de cause, l’accord stipule un prix moyen plancher sur le premier semestre 2017 de 311,4 €/1000 l », observe Sunlait qui précise qu’« une rencontre est prévue fin mars pour ajuster les prix du 2ème trimestre en fonction des évolutions du marché ». En parallèle, l’AOP « poursuit son travail sur l’écriture d’une nouvelle formule de calcul de prix conformément aux évolutions récentes de la Loi Sapin 2 ». Des membres du conseil d’administration sont en cours de formation sur le sujet, selon l’AOP. Elle évoque même « un groupe de travail […] pour synthétiser toutes les idées recueillies au cours des formations et élaborer différents scénarios de formules en lien avec des experts économiques ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

On ne couvre pas la réalité des coûts de production lorsque sont intégrés le coût réel du travail (2 Smic par UTH) et le coût du capital

constate Philippe Chalmin, président de l’Observatoire de la formation des prix et des marges (OFPM) lors de la présentation du nouveau rapport le 19 juin.

Le chiffre de la semaine
32 930
rongeurs aquatiques envahissants (ragondins et rats musqués) ont été piégés en 2017 par les bénévoles des Gdon et par l’Association des piégeurs de Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui