L'Anjou Agricole 29 novembre 2016 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait : un retournement de conjoncture « qui devrait se poursuivre jusqu’au printemps 2017 », selon B Rouyer (Cniel)

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

« Le retournement de conjoncture annoncé cet été se confirme et devrait se poursuivre au moins jusqu’au printemps 2017 », a annoncé Benoit Rouyer, économiste au Cniel dans une vidéo le 28 novembre. Il annonce également qu’« après deux années de baisse consécutives, le prix du lait à la ferme devrait se raffermir au cours des prochains mois, sachant que le niveau actuel est très bas ». En septembre, le prix du lait standard de FranceAgriMer était de 297 €/1 000 l. D’après lui, « ce raffermissement des prix des produits laitiers est lié au ralentissement de la production laitière dans les principaux bassins exportateurs, notamment en Amérique du Sud, en Océanie et en Europe, depuis quatre mois ».

En France, la collecte a baissé de 7 % entre octobre et la première quinzaine de novembre. « Ce recul de la production s’amplifie dans plusieurs Etats membres » de l’Europe, précise-t-il. Pour autant, sur les 9 premiers mois de l’année, la collecte européenne a progressé de 1,5 %.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui