L'Anjou Agricole 08 décembre 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Lait : Value, le nouveau plan stratégique de Sodiaal

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

La Sodiaal, première coopérative laitière française compte investir massivement au cours des prochaines années pour « monter en gamme » et accroître sa rentabilité, dans le cadre d'un nouveau plan stratégique intitulé #Value, selon un communiqué du 7 décembre.

Le groupe entend accroître de 230 M€ ses investissements, qui s'élèvent déjà à entre 80 et 100 M€ par an, à l’horizon 2025. La coopérative veut aussi réorienter son offre produit « vers les productions les mieux valorisées », afin de générer une croissance organique de 500 M€ entre 2017 et 2025.

#Value signifie économiser 150 M€ sur quatre ans au travers d’une optimisation des achats, une amélioration de la performance industrielle, une adaptation des fonctions support ainsi qu’une réorganisation avec une priorité au développement international.

Dans sa stratégie de montée en gamme, le pôle fromages du groupe compte mettre l'accent sur le développement des fromages à valeur ajoutée (AOP et spécialités) en France, en Europe et sur les marchés grand export. Le groupe compte aussi créer un label de qualité « en phase avec les nouvelles attentes sociétales », notamment une alimentation non OGM des vaches et une rémunération équitable des producteurs.

A terme, l'international est appelé à représenter 35 % du chiffre d'affaires à l'horizon 2025 contre 29 % en 2017. Du côté des producteurs, une nouvelle formule de calcul de prix, en test, sera proposée au vote des sociétaires en juin 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui