L'Anjou Agricole 15 mars 2017 à 10h00 | Par L'Anjou Agricole

Lapins d’élevage : les eurodéputés pour l’élimination progressive des cages en batterie

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Le Parlement européen a adopté le 14 mars, par 410 voix contre 205 et 59 abstentions, une résolution non contraignante appelant la Commission de Bruxelles à présenter une proposition législative de normes minimales pour la protection des lapins d’élevage dans le but éliminer progressivement les cages en batterie et de les remplacer par des solutions alternatives.

Les députés précisent que, afin de compenser les coûts plus élevés induits par de tels systèmes d’élevage alternatifs, la Commission devrait soutenir davantage le secteur et promouvoir la consommation de viande de lapin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Les négociations commerciales en cours doivent aboutir à un niveau de valorisation des coûts qui prend en compte la hausse des charges de production pour les éleveurs caprins

demande Coop de France dans un communiqué de presse du 16 janvier.

Le chiffre de la semaine
989
En Pays-de-la-Loire, on recense 989 entreprises de travaux agricoles, dont 573 employeuses de main d'œuvre. Cela représente près de 6 000 actifs (2 400 ETP).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui