L'Anjou Agricole 26 mai 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le groupe Avril relance la production marocaine d'oléagineux

Une relance de la filière oléagineuse est menée au Maroc par le groupe Avril (ex-Sofiprotéol), qui annonce la mise en marché inédite d'une huile à base de tournesol, colza et soja.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avril développe la production locale dans le cadre du Plan Maroc Vert mené par le gouvernement.
Avril développe la production locale dans le cadre du Plan Maroc Vert mené par le gouvernement. - © AA

« Après une première récolte de 15 000 t de graines de tournesol en 2014, le double est attendu en 2015 », a déclaré Samir Oudghiri Idrissi, DG de la filiale Lesieur Cristal, le 21 mai devant la presse française.


Objectif : 230 000 t de graines en 2020, soit 20 % des besoins nationaux

Le spécialiste français des huiles et protéines végétales apporte son savoir-faire en structuration de filière. « Notre action au Maroc illustre de manière emblématique la stratégie de croissance du groupe », a expliqué le gérant Jean-Philippe Puig, soucieux de « valoriser tous les maillons de la chaîne ». En 2014, Lesieur Cristal a déjà innové en lançant une huile à base de tournesol et colza. « Il s'agit d'initier le consommateur à une nouvelle graine et de préparer l'arrivée de la production agricole locale », a indiqué Samir Oudghiri Idrissi. En cas de succès, Avril pourra compléter l'approvisionnement par des achats en France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui