L'Anjou Agricole 08 octobre 2018 à 14h00 | Par L'Anjou Agricole

Le ministère de l’Agriculture révise en hausse le niveau de la vendange

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Selon les estimations établies au 1er octobre 2018 par le ministère de l’Agriculture, la vendange française s’élèverait à 46,7 millions d’hectolitres (Mhl), contre 46,1 Mhl prévus fin août (44,5 Mhl selon les professionnels), a indiqué Agreste le 5 octobre. La production est revue à la hausse «en raison des précipitations favorables de la fin du mois d’août et d'une meilleure appréciation des pertes de production dues à la sécheresse ou au mildiou», selon Agreste.

La sécheresse persistante «aurait affecté localement les volumes de production, sans grande incidence sur le niveau national», explique la publication du ministère. La vendange serait ainsi supérieure de 27 % à celle de 2017, et de 6 % à la moyenne quinquennale. Les vendanges se sont achevées fin septembre dans la majorité des vignobles, notamment en Bourgogne, Beaujolais, Champagne et Alsace où elles sont remarquablement précoces.

Elles devraient se terminer mi-octobre dans le Val de Loire, les Charentes, le Bordelais et le Sud-Ouest. Elles se déroulent presque partout «dans des conditions climatiques sèches très favorables» qui permettent une récolte optimale à maturité, «dans un état sanitaire préservé».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui