La Vie Charentaise 10 septembre 2018 à 09h00 | Par AV.

« Le négoce a besoin d’une viticulture forte »

Christophe Véral, président de l’UGVC, prépare la réunion des vendanges le 12 septembre, avec deux mots d’ordre : sécuriser les stocks d’eaux-de-vie et rester vigilant sur la qualité du vin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le président de l’UGVCsouhaite une augmentation des surfaces de vigne.
Le président de l’UGVCsouhaite une augmentation des surfaces de vigne. - © A.V.

La réunion des vendanges est prévue le 12 septembre. Peut-on déjà en dire quelques mots ?

Christophe Véral : La ligne de conduite, c’est d’abord de dire « attention à la qualité des vins ». Nous avons vraiment une année atypique. Nous ne devons pas trop nous attendre pour courir après les hectolitres d’alcool pur ! La récolte s’annonce très compliquée pour certains viticulteurs. Il faudra faire très attention à l’acidité car je rappelle que nous ne   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui