L'Agriculteur Normand 12 février 2020 à 12h00 | Par T.Guillemot

Le nouveau Préfet du Calvados aux champs : pour pulvériser les idées reçues

Répondant à l’invitation de Jean-Yves Heurtin, président de la Chambre d’agriculture du Calvados, Philippe Court, nouveau Préfet, a chaussé les bottes pour une visite d’exploitation. Quelques idées reçues ont été pulvérisées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© TG)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site

C’est sans cravate, mais en bottes, que le nouveau Préfet du Calvados a visité, samedi dernier à St-Martin-de-Fontenay, l’exploitation d’Olivier Frimout. Une prise de contact conviviale entre la profession agricole et le représentant de l’Eat durant laquelle de nombreux sujets ont été abordés : fin des betteraves sucrières, consommation foncière, dégâts de gibier, ZNT, circulation, eau...

Du colza à la place de la betterave
A l’instar de tous les planteurs du   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Agriculteur Normand

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On craint qu’une grande quantité des réserves de blé sur le port ait été affectée ou détruite par l’explosion. Les stocks sont gravement endommagés.

a déclaré le responsable des urgences de la FAO, Dominique Burgeon, après l’explosion qui a éventré les silos de céréales installés près du port de Beyrouth, mardi 4 août.

Le chiffre de la semaine
- 28 %
Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui