L'Anjou Agricole 05 avril 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le Parlement européen pour l'interdiction d'huile de palme dans les biocarburants

Le Parlement européen a adopté le 4 avril, à une très large majorité, une résolution non contraignante qui demande à la Commission de Bruxelles « de s'employer à ce que, au plus tard en 2020, cesse l'utilisation d'huile de palme » dans les biocarburants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Près de la moitié des importations d’huile de palme dans l’UE servirait à la production de biocarburants et, selon les estimations, la demande d'huile de palme pourrait doubler d'ici 2050.
Près de la moitié des importations d’huile de palme dans l’UE servirait à la production de biocarburants et, selon les estimations, la demande d'huile de palme pourrait doubler d'ici 2050. - © Actuagri

Les eurodéputés souhaitent également que soit mis en place un système unique de certification pour l'huile de palme entrant sur le marché européen afin que celle-ci réponde à des critères de durabilité.


Retrouvez prochainement un focus sur les biocarburants dans le journal Réussir l'Anjou agricole (s'abonner).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.