L'Eure Agricole Et Rurale 22 octobre 2020 à 08h00 | Par Cyril Cabrol

Le plan de relance pour l’agriculture décliné dans l’Eure.

Après une réunion retour d’expérience le 13 octobre, le préfet réunissait à nouveau les principales organisations agricoles du département en présence de ses différentes administrations : DDFIP, DDTM, DDPP, Direccte… Objectif : déployer le plan de relance gouvernemental dans l’Eure sur les thématiques agricole et agroalimentaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jérôme Filippini, préfet de l’Eure et Rik Vandererven,
directeur adjoint de la DDTM se sont adressés aux principales organisations agricoles du département concernant le plan de relance.
Jérôme Filippini, préfet de l’Eure et Rik Vandererven, directeur adjoint de la DDTM se sont adressés aux principales organisations agricoles du département concernant le plan de relance. - © Cyril Cabrol

Le préfet de l’Eure, JérômeFilippini, a réuni les principales organisations agricoles du département le 14 octobre afin de s’assurer qu’elles soient les relais du plan de relance vers les agriculteurs. Il a précisé que l’Etat et ses services se mettaient en mode projet pour un maximum d’efficacité. Rik Vandererven, directeur adjoint de la DTTM, a présenté ensuite de nombreuses mesures de France relance 27 à destination des agriculteurs, déclinaison départementale du plan de relance national.   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

la phrase de la semaine

Tout doit être mis en oeuvre pour éviter une crise dans la filière lait bio. Si elle survenait, le lait bio non valorisé serait déclassé et viendrait, par effet domino, déstabilisé le marché du lait conventionnel.

avertit Jacques Mousseau, président de la section agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire, dans un communiqué du 26 novembre.

Le chiffre de la semaine
6 millions
de sapins de Noël sont vendus chaque année en France, dont 80 % sont issus de la production française.