L'Union Agricole 13 novembre 2019 à 15h00 | Par Laurence Geffroy

Le préfet visite un maraîcher touché par Lubrizol

Ce matin, le préfet a rencontré Pascal Prévost, un maraîcher installé sur l'une des 112 communes concernées par les retombées de suie de l'incendie de Lubrizol. Retour en images.

Abonnez-vous Imprimer
 (© lgeffroy)Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site Réservé aux membres du site


Pierre-André Durand, préfet de Normandie, s'est rendu le 13 novembre sur une exploitation maraîchère à Quincampoix, l'une des 112 communes concernées par le passage du nuage de suie de Lubrizol. Objectif : rassurer la population sur la qualité des produits agricoles après la levée de l'arrêté pris au nom du principe de précaution il y a tout juste un mois.
« Aujourd'hui, Il nous faut remonter la pente et effacer toute cette histoire auprès des clients rouennais qui ont pu être   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui