L'Anjou Agricole 14 décembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le revenu agricole en forte réduction en 2016

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Le revenu agricole pour 2016 a subi une forte diminution. Selon les données INSEE présentées à la commission des comptes de l’agriculture, réunie ce 13 décembre, le résultat net de la branche agricole par actif non salarié aurait baissé de 26,1% cette année. L’INSEE calcule également un indicateur qui tient un moindre compte des charges (impôts, salaires, intérêts, fermages, etc.) : cette « valeur ajoutée nette au coût des facteurs » aurait reculé de 15,9%. Les statisticiens ne publient plus, à cette date de l’année, de chiffres sur le revenu par secteur, depuis les débats que cela avait suscités il y a trois ans. Néanmoins les évolutions des valeurs de production donnent des indications significatives. Selon les chiffres rapportés et analysés par l’APCA (Chambres d’agriculture) la valeur de la production du secteur céréalier a baissé de 36,5% en raison à la fois d’une diminution de prix et d’une réduction des volumes. Les réductions de valeurs ont été de 9,9% pour les oléagineux, de 4,3% pour les vins d’appellation, de 4,1% pour les gros bovins, de 5,5% pour l’aviculture et de 8,9% pour le lait. La valeur de la production a augmenté pour les betteraves (13%), 9% pour le maraîchage, 2,8% pour les fruits, 11,6% pour les pommes de terre, 6,5% pour les vins courants, 4% pour les porcins.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui