L'Anjou Agricole 14 novembre 2019 à 15h00 | Par Romain Devaux

Le salon s’agrandit et affirme sa dimension internationale

Le 5 novembre, l’équipe organisatrice du Sival a présenté, à Paris, l’édition 2020 du salon angevin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

En janvier prochain, le salon des productions végétales d’Angers verra son espace agrandi. Les organisateurs ont également insisté sur l’importance de l’innovation et sur la dimension internationale du salon. « Notre objectif est de traiter tous les enjeux de la filière végétale afin de répondre aux attentes des citoyens, notre salon est certes tourné vers les professionnels mais la finalité est bien la consommation », précise Bruno Dupont, président du Sival, le 5 novembre, avant de présenter la prochaine édition du salon des productions végétales qui se déroulera du 14 au 16 janvier 2020 à Angers.
La première nouveauté de cette prochaine édition est donc la construction d’un nouveau bâtiment de 4 000 mètres carrés. Un agrandissement important qui prouve la bonne dynamique de l’évènement. En effet, en 4 ans le nombre d’exposants a progressé de 20 %. Signe, selon Anne Boussion, directrice du Sival, de la confiance que les entrepreneurs de l’amont et de l’aval accordent à la marque. Elle confirme ainsi la volonté de l’équipe organisatrice de faire de ce salon un moment de qualité pour l’échange et la mise en relations des acteurs. « C’est notre valeur ajoutée », insiste la directrice.

2 axes forts de développement
Pour l’édition 2020 du Sival, les deux axes forts de développement sont l’international et l’innovation. Le nombre d’exposants étrangers va ainsi progresser de 15 % par rapport à l’édition précédente. Les organisateurs prévoient une hausse du visitorat étranger, l’an passé 45 nationalités étaient représentées. Pour la première fois des délégations du Mexique et de l’Arabie Saoudite seront par exemple accueillies. “Les tops acheteurs” (des clients à forts potentiels) sont ainsi favorisés par l’équipe du Sival. « Nous avons des acheteurs ciblés et de qualité », précise Morgane Saglio, chef de projet à “Destination Angers”.
Durant la prochaine édition, un “atelier export” et une convention d’affaires internationales auront lieu le temps du salon. D’autres évènements orientés vers les marchés internationaux et les visiteurs étrangers sont également prévus. L’innovation faisant « partie de l’ADN du Sival », des temps lui seront consacrés : un Symposium sur le changement climatique est par exemple organisé en partenariat avec Végépolys Valley. De plus, comme lors de chaque édition, le Sival organise un concours d’innovation, les prix seront remis le 14 janvier prochain.

M.-A.B.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

J’aimerais voir 40 à 60 projets de demandes, donnez-nous des dossiers,

a fait savoir le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, aux responsables de la confédération des Vignerons indépendants, le 28 novembre, et quelques jours après les inondations dans le Sud.

Le chiffre de la semaine
350 à 400
salariés permettent chaque année de répondre aux besoins en remplacement de 800 à 900 agriculteurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui