L'Anjou Agricole 24 octobre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le Sial 2016, catalyseur des échanges mondiaux

Le SIAL (Salon international de l'alimentation) Paris a été, du 16 au 20 octobre 2016, « au centre d’un bouillonnement émulateur », selon les mots des organisateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Avec 7 000 exposants dont 85 % à l’international et bien plus de marques qui ont attiré environ 155 000 visiteurs dont 70 % d’internationaux, des centaines d’acheteurs et de chefs de tout pays, 120 visites officielles internationales, le SIAL Paris a été, du 16 au 20 octobre 2016, « au centre d’un bouillonnement émulateur », selon les mots des organisateurs.
Avec 7 000 exposants dont 85 % à l’international et bien plus de marques qui ont attiré environ 155 000 visiteurs dont 70 % d’internationaux, des centaines d’acheteurs et de chefs de tout pays, 120 visites officielles internationales, le SIAL Paris a été, du 16 au 20 octobre 2016, « au centre d’un bouillonnement émulateur », selon les mots des organisateurs. - © Actuagri

Pour les candidats aux Grands Prix SIAL Innovation, 2 189 nouveautés ont été sur le podium, soit 10 % de l’innovation mondiale, et 15 Grands Prix ont été attribués. Ce qui confirme que le SIAL, comme le confirment les professionnels du secteur, est bien « un catalyseur des échanges économiques mondiaux ». A l’heure du bilan, on remarque également l’implication des marques françaises dans la performance pour croître à l’international avec des propositions innovantes pleines de sens qui savent s’adapter pour gagner la compétition de l’export. Un constat de reprise rassurant pour l’avenir. « Le profil de nos visiteurs nationaux et internationaux est à la mesure de la qualité de notre offre. Nous sommes extrêmement fiers que tous les participants à SIAL Paris 2016, exposants et visiteurs aient, une fois de plus, contribués à faire de ce salon le leader international sur les marchés transversaux de l’agroalimentaire. Un secteur hautement stratégique », a déclaré Nicolas Trentesaux, Directeur Réseau SIAL.

 

Le rendez-vous est pris, pour la prochaine édition, du 21 au 25 octobre 2018.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

5 % d’augmentation des tarifs de vente des produits laitiers aux distributeurs par les transformateurs permettraient d’atteindre le prix de revient moyen calculé par l’interprofession (396 euros/1 000 litres toutes primes confondues). À condition que ces 5 % soient identifi és en toute transparencedans les négociations commerciales. »

a réagi la FNPL suite à la déclaration du président du groupe Intermarché qui s’est engagé à « accepter des hausses de prix », réclamées par les industriels aux GMS

Le chiffre de la semaine
17 %
ENVIRON 200 VOLS ET INFRACTIONS ONT TOUCHÉ LES EXPLOITATIONS AGRICOLES, SOIT UNE BAISSE DE 17 % PAR RAPPORT À 2017.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui