L'Anjou Agricole 18 janvier 2018 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Le Sival en images

Retour en images sur les temps fort de la 32e édition du salon du végétal spécialisé qui s'est déroulé du mardi 16 au jeudi 18 janvier au parc des expos d'Angers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
630 exposants présents au salon du Sival. © AA La délégation des off iciels a pris part à l'inauguration du Sival, mercredi en fin d'après-midi. Christophe Béchu, maire d'Angers, n'est pas peu fier de la tenue du salon dans sa ville : « nous © AA Avec Bruno Dupont (Interfel), Jacques Rouchaussé (Légumes de France, CTIFL), Philippe Retière (Fédération des maraîchers nantais) et Jean-Marc Lézé (FRSEA Pays-de-la-Loire), la présidente de la © AA Le concours Agreen start up a été lancé le premier jour du salon, le mardi 16 janvier © AA Dans la catégorie "Solutions pour la production", la société Holimco, basée à Villevêque, a remporté un Sival de bronze.Holimco introduit un nouveau produit (développé par une entrepr © AA Dans la catégorie "Machinisme et automatisme", l'entreprise Cesbron JF de Saint-Sylvain-d'Anjou est mise à l'honneur pour son produit Expéclimat lumi énergie. © AA Dans la catégorie « démarches collectives », la plate-forme VotreAvenirVegetal.fr a gagné un Sival de bronze. © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si des solutions techniques alternatives au désherbage chimique existent, elles ne sont pas encore adoptables par tous les arboriculteurs.

indique le CTIFL (centre technique), dans un communiqué du 26 mai

Le chiffre de la semaine
8,2 millions d'euros
Horticulture : dans le Maine-et-Loire, la destruction des plantes et fleurs, suite à la crise du Covid-19, a entrainé une perte de 8,2 millions d'euros (source FNPHP Grand Ouest)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui