La Vie Charentaise 05 novembre 2020 à 17h00 | Par Alexandre Veschini

Les anciens exploitants de la FNSEA 16 interpellent la préfète

Montant des retraites, dépendance, dématérialisation, raréfaction des services de proximité, baisse du pouvoir d’achat... La section des anciens exploitants (SDAE) de la FNSEAde la Charente a fait part de ses inquiétudes aux services de l’Etat, le 3 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Alexandre Veschini

La préfète de Charente a reçu une délégation d’anciens exploitants de la FNSEA du département sur la question des retraites agricoles. Jacques Bougnaud, président de la SDAE de la Charente, a invité les services de l’État à faire preuve de vigilance. Il rappelle que « la proposition de loi d’André Chasseigne, député du Puy-de-Dôme, doit permettre de revaloriser les pensions minimales des chefs d’exploitations de 75 à 85 % du SMIC au plus tard au 1er janvier 2022 ». À l’heure actuelle, avec   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

la phrase de la semaine

Je suis fâché après cette décision sur les maïs qui peuvent être importés d’Ukraine

a déclaré le président de l’AGPM (producteurs de maïs) Daniel Peyraube, le 26 novembre en AG.

Le chiffre de la semaine
100 millions
d'euros. C'est le montant du plan protéines végétales du Gouvernement pour doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui