L'Anjou Agricole 21 février 2019 à 13h00 | Par AA

Les blondes ont rendez-vous au Foirail

L'AG du syndicat des éleveurs de blonde d'Aquitaine s'est tenue mardi 19 février à Beaupréau. A l'ordre du jour : l'inter-régional du mois de juin à Cholet, et la constitution d'une base de données sur les conduites de finition des vaches de réforme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une soixantaine d'éleveurs ont participé à l'AG du syndicat blonde d'Aquitaine de Maine-et-Loire, mardi 19 février au Gaec Rothureau, à Beaupréau.
Une soixantaine d'éleveurs ont participé à l'AG du syndicat blonde d'Aquitaine de Maine-et-Loire, mardi 19 février au Gaec Rothureau, à Beaupréau. - © AA

Dans le monde aux couleurs « froment clair » des blondes d'Aquitaine, l'évènement fera date. Pour la 1ère fois cette année, le concours inter-régional de la race aura lieu en Maine-et-Loire. Au parc du Foirail de Cholet, les 21 et 22 juin prochains. Chantal Le Ray, présidente du syndicat des éleveurs de blonde de Maine-et-Loire, a profité de l'AG annuelle, mardi au Gaec Rothureau de Beaupréau, pour lever le voile sur le programme. Trois-cents bovins et cent exploitants sont attendus, venant de tout le grand Ouest (Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre Val-de-Loire, Poitou-Charentes). Les inscriptions pour les 17 sections du concours ouvriront en avril.

L'autre actualité du syndicat des blondes d'Aquitaine, ce sont les vaches de réforme. Comment choisir la finition la mieux adaptée à ses animaux, aux ressources alimentaires disponibles à la ferme, à ses objectifs de débouchés commerciaux ? En collaboration avec la Chambre d'agriculture, l'Institut de l'élevage (Idele) mène actuellement des essais sur le sujet, prélude à la mise en place de simulations technico-économiques dans des élevages pilotes. Les 1ers résultats chiffrés et orientations techniques issus de ce projet, baptisé DéfiBlonde, devraient être publiés en mars 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Un agriculteur sur cinq n’a pas dégagé de revenu en 2017

Selon l’Insee, en 2017, 19,5 % des non-salariés agricoles imposés au réel ont déclaré des revenus nuls ou déficitaires, d’après une étude publiée le 7 novembre

Le chiffre de la semaine
69
C'est le nombre de solutions alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires proposées par l'association “Contrat de solutions”.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui