La Creuse Agricole 27 mars 2020 à 07h00 | Par Laurence Sagot-Institut de l’Elevage/Ciirpo

Les bonnes prairies plus productives en pâturage cellulaire

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un tiers d’herbe en plus sur les bonnes prairies avec des conditions climatiques favorables.
Un tiers d’herbe en plus sur les bonnes prairies avec des conditions climatiques favorables. - © Ciirpo

Avec la technique du pâturage cellulaire (ou tournant dynamique), les brebis changent de mini parcelles tous les un ou deux jours. Le chargement instantané (nombre de brebis à un moment donné sur la parcelle) est supérieur à 300 brebis par hectare contre 80 brebis pour le pâturage tournant « classique ». Selon une récente étude¹, ce type de pâturage se traduit par une augmentation du rendement annuel des prairies. Cette amélioration est plus marquée sur les prairies de moins de 5 ans. Elle   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Creuse Agricole

la phrase de la semaine

Je respecte le processus démocratique, mais je pense profondément que ce n’est pas le bon véhicule

Interrogé au Space, sur le Référendum d’initiative partagée pour les animaux, le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a répondu qu’il ne s’agissait pas du “bon vehicule” politique

Le chiffre de la semaine
14 746
Chasseurs dans le Maine-et-Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui