L'Eure Agricole Et Rurale 02 juillet 2020 à 07h00 | Par Laurence Geffroy

Les défis de la filière cidricole.

Après trois mois difficiles, les producteurs de pommes à cidre continuent de se battre pour passer la crise et misent sur une reprise de la consommation cet été, et au-delà.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La relance de la consommation est indispensable pour les
producteurs de pommes à cidre.
La relance de la consommation est indispensable pour les producteurs de pommes à cidre. - © PIXABAY

« Nous avons surtout besoin que la consommation reparte ». Que ce soit Thomas Pelletier, président de la fédération nationale des producteurs de fruits à cidre, ou Denis Gaillard, représentant syndical dans l’Eure, le constat est unanime. Sans consommation, les plans présentés par l’Etat ou la Région, ne serviront à rien. La filière cidricole normande a beaucoup souffert de la crise sanitaire, en accusant une baisse globale du chiffre d’affaires jusqu’à - 50 % au moment du confinement,   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Eure Agricole Et Rurale

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On craint qu’une grande quantité des réserves de blé sur le port ait été affectée ou détruite par l’explosion. Les stocks sont gravement endommagés.

a déclaré le responsable des urgences de la FAO, Dominique Burgeon, après l’explosion qui a éventré les silos de céréales installés près du port de Beyrouth, mardi 4 août.

Le chiffre de la semaine
- 28 %
Avec des précipitations inférieures de 28 % en moyenne aux normales de saison, juillet 2020 devrait être « le mois de juillet le plus sec depuis 1959, loin devant juillet 1964 et juillet 1979 », détaille Météo-France.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui