L'Anjou Agricole 23 septembre 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les enfants du Segréen à la découverte de l'agriculture

La 11e édition des "Sources du goût en Pays Segréen" ouvre ses portes vendredi 23 aux scolaires et samedi 24 septembre au grand public. Déjà 700 enfants participent à l'évènement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Valteau, éleveur de Parthenaise sur la commune de Marigné et Henri-Noël Foucher, éleveur de Blondes d'Aquitaines sur Soeurdres, présentent les différentes races bovines aux élèves de l'école Marcel Pagnol de Châteauneuf-sur-Sarthe.
Sébastien Valteau, éleveur de Parthenaise sur la commune de Marigné et Henri-Noël Foucher, éleveur de Blondes d'Aquitaines sur Soeurdres, présentent les différentes races bovines aux élèves de l'école Marcel Pagnol de Châteauneuf-sur-Sarthe. - © AA

Près de 700 enfants des écoles des Communautés de communes du Haut-Anjou et de Sceaux d'Anjou se retrouvent, vendredi 23 septembre, à Champigné pour la 11e édition des "Sources du goût en Pays Segréen". "Plus de 120 personnes sont mobilisées pour les deux jours que durent l'événement", ajoute Laurent Lelore, président du Crateas. En effet, si les enfants avaient l'exclusivité de la visite ce vendredi, samedi 24 septembre, les "Sources du goûts" ouvrent leurs porte au grand public de 10 h à 13 h.Au programme : ateliers de découverte du goût, atelier culinaire, conférence et vente de produits locaux.

 

Lire l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 30 septembre 2016.

 


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui