L'Anjou Agricole 29 avril 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les entrepreneurs de travaux agricoles opposés à la taxation des CDD

Dans un communiqué paru le 28 avril, les entrepreneurs de travaux agricoles, forestiers et ruraux de la FNEDT se déclarent opposés à la taxation des CDD prévue dans le projet de loi El Khomri, dont l'examen en première lecture à l'Assemblée nationale est prévu en mai.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gérard Napias, président de la FNEDT.
Gérard Napias, président de la FNEDT. - © Actuagri

Cette taxation " est une charge supplémentaire que nos entreprises ne pourront pas répercuter dans le prix de leurs prestations ", réagit le président de la FNEDT Gérard Napias, cité dans le communiqué. Il met en avant que ces entreprises " doivent déjà faire face à la suppression de l'exonération des charges patronales sur les contrats travailleurs occasionnels demandeurs d'emploi», depuis le 1er janvier 2015. Cette mesure aurait occasionné une augmentation de charges de plus de 20%", affirme la FNEDT.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Le groupe Cooperl peut compter sur l’engagement du ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance pour assurer la pérennité des activités et de l’emploi

signifie Bercy dans un communiqué du 21 octobre.

Le chiffre de la semaine
2 000
D’ici 2023, le nombre de départs d’exploitant s’élèvera à 2 000 par an en Pays de la Loire.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui