La Haute-Loire Paysanne 10 avril 2019 à 16h00 | Par Véronique Gruber

Les fruits rouges : une révélation

Rencontre avec Arnaud et Anne-Laure Chouvet, deux ingénieurs devenus producteurs spécialisés en fruits rouges. Leurs fraises et framboises qui poussent à Malrevers sont commercialisées par le GIE des fruits rouges des Monts du Velay,

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Sans le GIE, je ne me serais peut-être pas installé. Il y a le couteau suisse de MacGyver et nous, nous avons le GIE !" a dit Arnaud Chouvet.
"Sans le GIE, je ne me serais peut-être pas installé. Il y a le couteau suisse de MacGyver et nous, nous avons le GIE !" a dit Arnaud Chouvet. - © HLP

■À 37 et 36 ans, Arnaud et Anne-Laure Chouvet, tous deux ingénieurs en “agriculture et agronomie”, se sont installés en  fruits rouges en 2018 sur la commune de Malrevers.  Leur EARL “Velay fruits rouges” produit des fraises depuis l’an dernier et des framboises d’ici quelques semaines. Une nouvelle vie professionnelle pour tous les deux.
Après leur formation à l’ISARA de Lyon en 2007, les difficultés du marché du travail les conduisent sur d’autres voies. Anne-Laure se tourne   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui