L'Anjou Agricole 04 mai 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les JA et Gadoue en route pour Au Pré d'Angers

Rien n'arrête les Jeunes Agriculteurs Maine et Loire. Samedi 2 mai, en compagnie de 'Gadoue', les JA se sont rendus en centre ville pour présenter aux angevins l'initiative 'Au Pré d'Angers'.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
JA49 et leur vache Gadoue en ballade samedi 2 mai dans les rues d'Angers. Ici, rue d'Alsace.
JA49 et leur vache Gadoue en ballade samedi 2 mai dans les rues d'Angers. Ici, rue d'Alsace. - © JA49

Samedi dernier, une trentaine de Jeunes Agriculteurs Maine-et-Loire ont arpenté le centre ville d'Angers. Cette ballade, en compagnie de l'élégante Gadoue, avait pour objectif de venir présenter aux angevins l'initiative " Au Pré d'Angers " qui se déroulera le 16 mai prochain. Non sans quelques regards curieux et amusés des passants, les Jeunes Agriculteurs ont pu parler de leur évènement et communiquer sur leurs intentions derrière cette manifestation.

Mini ferme, dégustations, animations, démonstrations, etc., les Jeunes Agriculteurs visent la communication sans tabou de l'agriculture et de leur métier.

Rendez vous Places du Ralliement & Molière, Angers, samedi 16 mai de 11h à 19h.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui