L'Anjou Agricole 07 novembre 2016 a 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les JA veulent une Pac post-2020 qui donne la priorité au renouvellement des générations

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Actuagri

« Nous voulons d'une Pac qui se donne pour priorité le renouvellement des générations », a déclaré Jérémy Decerle, président de Jeunes Agriculteurs à l'issue d’un séminaire de trois jours pour réfléchir aux contours de la Pac post-2020. Parmi les propositions concrètes, les responsables syndicaux ont fléché trois chantiers: la priorité n°1 est que la Pac « puisse répondre aux enjeux de l'emploi et de renouvellement des générations en agriculture sur des exploitations de type familial, viables, vivables et transmissibles ». Deuxième chantier : la future Pac doit prémunir les agriculteurs de la volatilité des prix, et pour cela, « il faut envisager la mise en place de contracycliques (aides variant en fonction des prix) et développer les outils assurantiels ». Enfin, la troisième priorité est la mise en place d'un « nouveau pacte alimentaire européen » pour protéger les ressources et favoriser la sécurité, la diversité et la qualité alimentaire. Pour cela, Jeunes Agriculteurs prône la mise en place d'une politique « basée sur des objectifs de résultats et non de moyens ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Compte tenu du contexte sanitaire et social actuel, les dons de lait sont plus que jamais vitaux pour fournir l’aide alimentaire

ont indiqué Les Restos du Coeur. Les agriculteurs concernés ont jusqu’au 15 février pour effectuer un don à une association habilitée.

Le chiffre de la semaine
600 millions d'euros
le relèvement du SRP (Seuil de Revente à Perte) de 10% a permis un gain de 600 millions d’euros pour la distribution qui auraient dû, en toute logique, se retrouver dans les cours de fermes.