L'Anjou Agricole 05 avril 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les paiements du PCAE traités d’ici un mois

Invitée à l’AG du GIE élevage, Lydie Bernard, présidente de la commission agriculture du Conseil régional a expliqué les contraintes financières auxquelles fait face la Région

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lydie Bernard, présidente de la commission agriculture du Conseil régional et Alain Denieulle, président du GIE élevage Pays-de-la-Loire.
Lydie Bernard, présidente de la commission agriculture du Conseil régional et Alain Denieulle, président du GIE élevage Pays-de-la-Loire. - © AA

Les retards de paiement du PCAE* étaient au cœur des débats lors de l’AG du GIE élevage Pays-de-la-Loire. Celle-ci a eu lieu mardi 4 avril, à Angers. Invitée par le groupement,
Lydie Bernard, présidente de la commission agriculture du Conseil régional a dû rendre des comptes aux agriculteurs. Selon elle, « tous les agriculteurs ont touché 80 % des aides du PCAE. La Région a mis en place un outil provisoire pour permettre ce premier versement. » Mais qu’en est-il des 20 % restants ? Encore un problème informatique...
« L’Etat met à disposition un logiciel qu’il faut mettre à “notre sauce”. Puis nous devons le renvoyer à l’Etat qui doit le valider avant que nous puissions l’utiliser », explique l’élue régionale. Aujourd’hui, la Région a renvoyé le logiciel et « nous attendons la validation de l’Etat. » L’élue espère que l’outil sera opérationnel d’ici un mois.

* Le PCAE est une aide à l’investissement qui se décompose en deux volets, la modernisation des bâtiments d’élevage d’une part, et la modernisation des exploitations en productions végétales d’autre part.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 7 avril 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Ça coince sur la répartition de la valeur.

selon la FNPL. La répartition de la valeur a été au coeur des discussions du conseil d’administration du Cniel du 11 juillet.

Le chiffre de la semaine
36,1 Mt
Selon les dernières estimations au 1er juillet, la production française de blé tendre atteindrait 36,1 millions de tonnes (Mt), en léger recul de 1,3 % par rapport à l’année précédente, annonce le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture le 10 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui