L'Anjou Agricole 09 janvier 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les prix des grandes cultures, du bétail et des fruits continuent de baisser

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les prix des grandes cultures ont diminué de 11,3% sur un an.
Les prix des grandes cultures ont diminué de 11,3% sur un an. - © AA

Après une récolte 2014 abondante, les prix des grandes cultures poursuivent leur recul sur un an (-11,3%) mais les baisses se réduisent au fil des mois, indique une note d’Agreste du 7 janvier.

En novembre, les cours du bétail ont également continué de baisser sur un an (-8,2 %). « La mise à la réforme importante des vaches laitières a continué de peser sur les prix de novembre des gros bovins et notamment ceux des vaches de type « O » », commente Agreste.

Pour les élevages porcins « la bonne tenue de l’offre et l’embargo russe tirent toujours les cours vers le bas (-14,7 % sur un an) ».

Concernant les fruits, la baisse a été « générale » sur un an (-13,5%), en particulier pour la pomme, en baisse de 17 %. Selon l’institut de statistique du ministère de l’Agriculture, « le marché européen et intérieur de la pomme a été peu actif et les ventes vers le grand export se sont conclues à des cours inférieurs à ceux des années passées. Les prix de la pomme Golden ont décroché plus que ceux des autres variétés, en lien avec des stocks de l’ancienne récolte qui pèsent sur les cours.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Dans un contexte de perte de pouvoir du marché par les éleveurs, les CRP Bretagne, Pays-de-la-Loire et l’Union Normande des Groupements Porcs ont pris la décision de définir et porter conjointement un plan stratégique pour les éleveurs de porcs.

ont déclaré les organisations du Grand Ouest, dans un communiqué commun du 11 mars.

Le chiffre de la semaine
934
C'est le nombre de fermes biologiques ou en conversion dans le Maine-et-Loire, selon Sylvie Fradin-Rabouin, présidente du Gabb Anjou

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui