L'Anjou Agricole 23 avril 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les productions régionales centralisées

400 variétés de plantes au centre Floriloire des Ponts-de-Cé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La deuxième édition de VégéDirect a eu lieu mardi 21 avril, au centre horticole régional Floriloire, aux Ponts-de-Cé.
La deuxième édition de VégéDirect a eu lieu mardi 21 avril, au centre horticole régional Floriloire, aux Ponts-de-Cé. - © AA

400 variétés de plantes, rosiers, fruitiers, fleurs de saison... étaient en vente, mardi 21 avril, au centre horticole régional Floriloire des Ponts-de-Cé pour la 2e édition de VégéDirect. Organisée par le BHR en partenariat avec Horticash et le distributeur Sicamus, cette bourse végétale vise à mettre en lumière un large choix de végétaux de 40 producteurs de la région. « L'objectif est de mutualiser les moyens pour faire revenir vers nos productions régionales les acheteurs qui sont tentés d'aller acheter à l'étranger, explique Serge Tsvetoukhine, conseiller au BHR. Les horticulteurs, habituellement concurrents, ont aujourd'hui compris leur intérêt commun. Tous les producteurs de la région ont été invités à participer à l'événement, pour proposer le choix de végétaux le plus large possible. » Après une première édition lors du Salon du végétal en février au parc des expositions, vitrine du projet, l'événement s'installe dans le grand hall du centre Floriloire, lieu dédié à la vente de végétaux.
Accueillie et conseillée par une dizaine de personnes du BHR, Sicamus et Horticash, la soixantaine d'acheteurs qui s'est déplacée a pu comparer les variétés de pépinières ornementales, plantes méditerranéennes, plantes à massifs, disponibles à cette période de l'année. « L'intérêt pour les grossistes, jardineries... est de trouver sur un même espace et en peu de temps une gamme de qualité et de pouvoir cumuler des achats différents avec une seule facture », annonce Serge Tsvetoukhine. La provenance des produits n'est pas inscrite sur les fiches détaillées des échantillons. Les achats centralisés sont gérés par Sicamus et la livraison, organisée par Horticash, aura lieu deux jours plus tard.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du 24 avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

[Nous faisons] l’amer constat que la guerre des prix se poursuit entre les enseignes de la grande distribution.

La FNSEA, les JA, l’Ania et Coop de France demandent à l’administration d’« intensifier » les contrôles et de publier les sanctions prises grâce au dispositif du “name and shame”.

Le chiffre de la semaine
220
Dans le Maine-et-Loire en 2018, 220 installations ont vu le jour, dont 117 avec les aides. Pour 450 départs.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui