L'Anjou Agricole 01 juin 2015 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Les Terrenales attirent les actifs de l'agriculture

Agriculteurs, ingénieurs, étudiants… les Terrenales ont rassemblé quelques 10 000 visiteurs, curieux des innovations et nouvelles pratiques du monde agricole.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Certains sont venus pour voir un panorama des animations proposées, d'autres se sont déplacés pour découvrir des innovations précises et envisagées sur leur exploitation. Durant les deux jours des Terrenales, le public était aussi varié que les différents ateliers. Pour Gaëlle Dupas, visiteuse et employée à la filière bovine de Coop de France, cet événement était "l'occasion de partager des connaissances et de confronter des façons de faire afin d'allier vertus économiques et écologiques". Venue à la première édition il y a cinq ans, elle s'est notamment concentrée sur les stands proposés dans le pôle Fonctionnalités éco-systémiques (un des 4 pôles des Terrenales, avec Connaissances du vivant, Numériques et capteurs, et Energie, machines, robots). "Ce sont des innovations que je connais déjà. L'idée est d'approfondir des techniques et mieux les valoriser en s'interrogeant sur des questions précises avec des spécialistes", explique également l'agriculteur Michel Lagrée, qui a fait la route depuis Guéméné-Penfao, notamment pour se renseigner sur les protéagineux et légumineuses ainsi que sur les élevages sans antibiotique.

Retrouvez plus d'informations sur les Terrenales dans l'édition de l'Anjou agricole du 5 juin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui