L'Anjou Agricole 12 novembre 2020 à 09h00 | Par AA

Les vignerons réinventent les moyens de commercialisation

Quantité et qualité sont au rendez-vous du millésime 2020 en Anjou Saumur. Le Domaine de Bablut ne déroge pas à la règle. Avec les mesures de confinement, les vignerons bio cherchent de nouveau moyen pour commercialiser leurs vins.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Domaine de Bablut

Le Domaine de Bablut, à Brissac Loire Aubance, doit à nouveau s’adapter aux nouvelles mesures de confinement. Sur plus de 50 hectares, Christophe Daviau et son fils Antoine produisent principalement Anjou Brissac, Anjou Blanc et Coteaux de l’Aubance. Le tout en agriculture biodynamique. « 50 à 55 % de notre production est vendue à des particuliers », explique l’actuel salarié et futur gérant du domaine, Antoine Daviau. Le premier confinement a été un premier coup dur.  Surtout que les portes ouvertes de leur domaine se tiennent le week-end de Pâques. Avec ces nouvelles mesures de confinement, « nous avons mis en place un système de drive et de livraison. On essaie de communiquer davantage sur les réseaux sociaux. » Pour les fêtes de fin d’année, les vignerons vont organiser une tournée de livraison. « A ce jour, nous n’avons pas encore déployé le comptage. » Autre manque à gagner : l’annulation des salons professionnels. « Tous les salons auxquels nous participons ont été annulés. C’est un autre coup dur. Mais il est difficile de le quantifier. » Le domaine fait partie de l’association Les Anges Vins, qui regroupe une vingtaine de vignerons d’Anjou. Le but : promouvoir par eux-mêmes leurs vins, leurs méthodes et leur philosophie de travail. Chaque année, l’association organise, fin novembre, un salon dédié aux particuliers à Saint Aubin de Luigné. Cette année, confinement oblige, le salon n’aura pas lieu. Mais les vignerons ne comptent pas s’arrêter là. « Nous avons proposé une nouvelle formule. Au lieu de se regrouper tous dans un même lieu, nos caves seront toutes ouvertes le même jour. » 13 caves seront donc ouvertes sur rendez-vous avec masque et gel hydroalcoolique, le samedi 28 novembre, de 10 h à 18 h. « En plus, nous allons envoyer à tous nos clients un catalogue avec une sélection de vins vendus par carton. Les clients pourront passer commande et nous allons mettre en place un système de drive le 5 décembre.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Je suis fâché après cette décision sur les maïs qui peuvent être importés d’Ukraine

a déclaré le président de l’AGPM (producteurs de maïs) Daniel Peyraube, le 26 novembre en AG.

Le chiffre de la semaine
100 millions
d'euros. C'est le montant du plan protéines végétales du Gouvernement pour doubler en 10 ans les surfaces de plantes riches en protéines

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui