L'Anjou Agricole 06 novembre 2014 à 08h00 | Par L

Made In Viande - Protéger l’élevage

Visite chez Dominique Davy, à Daumeray.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

C’est en famille que Dominique et Fabienne Davy ont accueilli sur leur exploitation la Boissée Vieille une vingtaine de personnes le 31 octobre, en clôture de l’événement national Made in viande. Ils ont présenté leur élevage et la conduite de leurs limousines (recherche de l’autonomie alimentaire et du bien être de leurs animaux, parcours de contention sécurisé, réflexion sur la circulation sur l’exploitation). Les éleveurs ont également proposé du pot-au-feu en dégustation pour remercier les élus locaux (député, maires des communes voisines et conseillers municipaux) de s’être déplacés.

Parmi eux, Jean-Luc Davy, président de l’association des maires, qui a salué l’initiative et a rappelé l’importance du “consommer français” en prenant comme exemple la création du Réseau local pour l’approvisionnement des cantines et autres Restauration hors domicile (RHD) dans le Maine-et-Loire, initiative reprise depuis dans d’autres départements ligériens.

Quant au député Jean-Charles Taugourdeau, il s’est dit inquiet pour l’avenir de l’agriculture et l’ampleur que prend le lobby anti-viande et les promoteurs de la décroissance : “aujourd’hui le soutien à l’agriculture ne suffit plus, il faut la défendre et la protéger.” Il souhaite également que la France soit plus raisonnable dans sa retranscription des normes européennes et qu’elle arrête la “surenchère réglementaire”.

Aurélie Andriot

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Comme on aimerait que toutes nos larmes forment une pluie abondante, un orage de colère et de piété, qui, d’un coup, arrêterait l’incendie de Notre Dame !

a twitté Bernard Pivot, journaliste et écrivain, lundi 15 avril à l’annonce du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Le chiffre de la semaine
6,5 %
Sur un panier de courses de 100 euros, seulement 6,50 euros reviennent aux agriculteurs (source OFPM)

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui