L'Anjou Agricole 02 octobre 2018 à 11h00 | Par L'Anjou Agricole

Manque d’herbe au plan national

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

Au mois de septembre, la pousse de l’herbe a souffert du manque de pluie et des températures élevées, rapporte le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture. Au niveau national, au 20 septembre, la pousse cumulée représentait 77 % de la pousse annuelle de référence contre 90 % habituellement. Un cinquième des régions fourragères sont en déficit important. Sur la période estivale (du 20 juin au 20 septembre), la pousse de l’herbe a été très faible : seulement 32 % de la pousse d’été de référence. Les régions les plus touchées sont le Grand-Est et la Bourgogne-France-Comté. Leurs pousses estivales n’atteignent respectivement que 8 % et 13 % de la pousse de référence. Seule région Provence-Alpes-Côte d’azur est excédentaire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

L’Inra et l’Irstea devront fusionner en janvier 2020

ont annoncé le 17 octobre la ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, et le nouveau ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume.

Le chiffre de la semaine
3 158 €
Lors de la vente de reproducteurs rouge des prés du Domaine des Rues à Chenillé-Changé, mercredi 17 octobre, 19 taureaux sur 26 ont trouvé preneur, pour un prix moyen de 3 158 euros.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui