L'Union du Cantal 05 juin 2019 à 16h00 | Par P.Olivieri

Maurine Caisey : pour que les vaches repartent du bon pied...

Ostéopathe pour animaux de formation, Maurine Caisey vient de s’installer à Tournemire comme pédicure pour bovins.Sa mission : prévenir les boiteries et rééquilibrer la posture des vaches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Comme beaucoup de petites filles, Maurine Caisey rêvait jadis de soigner, plus tard, des animaux. À une différence près : pas des chats ni des hamsters ou d’autres animaux familiers mais des vaches dans les fermes. Une prédisposition qui ne doit pourtant rien à ses origines familiales, Maurine n’ayant pas de parents agriculteurs. Qu’importe, la jeune Francilienne ne lâche pas le morceau et, le bac en poche, s’expatrie en Normandie pour suivre un BTS Productions animales à Saint-Lo avant de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

la phrase de la semaine

Aller chercher la vérité pour protéger les agriculteurs

a réclamé la députée LREM, Martine Leguille-Balloy, qui a demandé la création d’une commission d’enquête sur l’agribashing.

Le chiffre de la semaine
37 millions
Ce sont le nombre de tonnes de blé tendre de la récolte française selon la dernière estimation du ministère de l’Agriculture. Soit une progression de 8,5 % sur la précédente et de 3,6 % sur la moyenne 2014/2018.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui