L'Anjou Agricole 28 juillet 2016 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Mauvaises récoltes : S. Le Foll annonce un plan de soutien aux céréaliers

Le Conseil des ministres a décidé le 27 juillet de lancer un plan d'« aide » au secteur des grandes cultures, alors que les récoltes s'annoncent très mauvaises, a annoncé Stéphane Le Foll.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Conseil des ministres a décidé le 27 juillet de lancer un plan d'« aide » au secteur des grandes cultures, alors que les récoltes s'annoncent très mauvaises, a annoncé Stéphane Le Foll.
Le Conseil des ministres a décidé le 27 juillet de lancer un plan d'« aide » au secteur des grandes cultures, alors que les récoltes s'annoncent très mauvaises, a annoncé Stéphane Le Foll. - © AA

Ce plan prévoit des mesures fiscales, le report de cotisations sociales et des mesures spécifiques sur le remboursement de la TVA, face aux « grandes difficultés » des céréaliers, a expliqué le ministre lors du compte rendu du Conseil. Un « fonds de garantie » doit également être mis en place par la Banque publique d'investissement (BPI), « pour aider à la mise en œuvre des allègements et des reports de prêts au niveau bancaire », a-t-il dit.

 

Les producteurs pourront invoquer le « cas de force majeure » et bénéficier de la majorité de leurs aides quand les évènements climatiques ne permettent pas de se conformer aux règles de la Pac, ajoute le compte-rendu du Conseil, indiquant aussi des dérogations possibles au sujet des Cipan (Cultures intermédiaires pièges à nitrates).

 

Le plan sera « concrètement évalué début septembre » avec « l'ensemble de la profession agricole », lorsque l'ampleur des mauvaises récoltes se sera affinée, a précisé M. Le Foll devant la presse dans la cour de l'Elysée.


Plus d'informations dans le journal Réussir l'Anjou agricole du 29/7/16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Cette action de délation gratuite et sans fondement est indigne d’une organisation internationale comme Greenpeace.

s’indigne C. Morançais, présidente du Conseil régional, suite à une campagne de Greenpeace recensant de manière péjorative des fermes qui ne correspondent pas à leur vision de modèle agricole

Le chiffre de la semaine
1,20
Le 3 décembre, l’Assemblée nationale a confirmé une exonération de charges pour les employeurs de saisonniers agricoles, avec un seuil de 1,20 Smic pour 2019 et 2020.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui