L'Anjou Agricole 06 avril 2017 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Mieux inciter les cédants dans la transmission

JA Pays-de-la-Loire s’est interrogé sur les moyens de dynamiser la transmission dans la région, lors de son assemblée générale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
JA Pays-de-la-Loire a tenu son assemblée générale, mardi 4 avril, à Angers.
JA Pays-de-la-Loire a tenu son assemblée générale, mardi 4 avril, à Angers. - © AA

Comment dynamiser la transmission en Pays-de-la-Loire ? Question à laquelle les JA de la région cherchent à répondre dans leur note d’orientation présentée, lors de leur assemblée générale, mardi 4 avril, à Angers. Le constat ? « 1 900 départs en retraite par an sont prévus entre 2017 et 2024 », rappelle Thomas Gaultier, vice-président du syndicat. Certains outils existent et fonctionnent. Comme le RDI (Répertoire départ installation). « En moyenne, il permet 160 installations par an ». Le PAIT (Point d’accueil installation transmission), rassemble toutes les informations nécessaires aux porteurs d’un projet d’installation, de transmission ou d’association. « Ces outils sont peu connus des cédants », constate Benoît Faucon, président du Cotir (Comité d’orientation transmission installation régional). Une des solutions proposées, « élargir notre audience grâce aux réseaux sociaux », évoque Christian Petiteau, responsable département projets et stratégies d’entreprises de la Chambre d’agriculture 49. Pour Benoît Faucon, c’est au niveau des coopératives que le bât blesse. « Il n’y a pas de partenariat entre le PAIT et les coopératives. »

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou Agricole du 7 avril 2017

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La seule méthode de substitution à cette molécule servant à la désinfection des sols en maraîchage est la désinfection à la vapeur.

a déclaré J. Rouchaussé, président de Légumes de France, suite à l’annonce par l’Anses du retrait des autorisations de mise sur le marché des produits phytos à base de métam-sodium

Le chiffre de la semaine
1er
Les Pays-de-la-Loire sont les 1er sur le plan national en production de viande bovine.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui