L'Anjou Agricole 18 décembre 2014 à 08h00 | Par L'Anjou Agricole

Moins de pénibilité, plus de productivité à la Cave des vignerons de Saumur

La Cave des vignerons de Saumur et la MSA ont signé un contrat de prévention des risques professionnels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les nouvelles caisses, plus grandes, sont transportées grâce à un chariot élévateur qui peut aussi les basculer pour les vider.
Les nouvelles caisses, plus grandes, sont transportées grâce à un chariot élévateur qui peut aussi les basculer pour les vider. - © MSA

 

Mieux vaut prévenir que guérir. L’adage s’applique parfaitement aux améliorations qu’a apporté la Cave des vignerons de Saumur aux conditions de travail de ses salariés. Elle a signé le 12 décembre un contrat de prévention avec la MSA, qui définit des objectifs de prévention prioritaire des risques professionnels. Même si la cave  ne compte en moyenne que de 5 à 6 accidents de travail par an, elle a souhaité travailler sur les conditions de travail des salariés pour éviter les troubles musculo-squelettiques. “La qualité du produit passe aussi par la qualité du travail”, résume le président de la cave, Marc Bonnin.

Pour un investissement de 276 000 euros, avec une aide de 34 000 euros de la part de la MSA, des aménagements ont donc été mis en place...


Lire la suite dans l'Anjou agricole du 19 décembre 2014.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Les ETA sont les plus équipées en outils d’agriculture de précision dans le monde agricole, en cours de conversion aux pratiques agroécologiques

a déclaré Gérard Napias, président de la FNEDT (Fédération nationale entrepreneurs des territoires) lors de la publication des résultats de l’enquête ADquation.

Le chiffre de la semaine
1 044
Ce sont le nombre d'appels de demande d'enlèvement recensés par la Saria, le centre d'équarrissage, le vendredi 5 juillet suite à la canicule de fin juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui