La Haute-Loire Paysanne 06 juin 2019 à 14h00 | Par Suzanne MARION

«Montrer la cohérence entre le végétal et l'animal sur les fermes de Haute-Loire»

Guillaume Avinain du Brivadois, co-responsable du Pôle Végétal avec Etienne Liautaud du plateau du Velay Volcanique, veut créer un espace visuel et pédagogique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Quand on a envie, on trouve du temps...» pour s'investir à JA par exemple, selon Guillaume Avinain.
«Quand on a envie, on trouve du temps...» pour s'investir à JA par exemple, selon Guillaume Avinain. - © HLP

Entre deux chantiers d'ensilage, Guillaume Avinain nous reçoit sur son exploitation pour parler des Terres de Jim, un évènement qu'il ne voudrait rater pour rien au monde. Mieux, il s'investit avec les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire et assure la responsabilité du Pôle végétal en binôme avec Étienne Liautaud.
Guillaume est un céréalier doublé d'un éleveur, installé à Lamothe dans la plaine du Brivadois secteur le plus bas de Haute-Loire en altitude. 33 ans, marié, père de 3 enfants,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

Les ARTICLES LES PLUS...

la phrase de la semaine

Nous portons une réflexion sur des dispositions spécifiques à l’agriculture urbaine dans le cadre du statut du fermage

a indiqué le Cese (Conseil économique, social et environnemental), dans un avis adopté le 12 juin, en vue de la future réforme du droit foncier rural.

Le chiffre de la semaine
400
c'est le nombre d'animaux qui se retrouveront au concours inter-régional de Blonde d'Aquitaine à Cholet le 21 et 22 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui