La Haute-Loire Paysanne 06 juin 2019 à 14h00 | Par Suzanne MARION

«Montrer la cohérence entre le végétal et l'animal sur les fermes de Haute-Loire»

Guillaume Avinain du Brivadois, co-responsable du Pôle Végétal avec Etienne Liautaud du plateau du Velay Volcanique, veut créer un espace visuel et pédagogique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
«Quand on a envie, on trouve du temps...» pour s'investir à JA par exemple, selon Guillaume Avinain.
«Quand on a envie, on trouve du temps...» pour s'investir à JA par exemple, selon Guillaume Avinain. - © HLP

Entre deux chantiers d'ensilage, Guillaume Avinain nous reçoit sur son exploitation pour parler des Terres de Jim, un évènement qu'il ne voudrait rater pour rien au monde. Mieux, il s'investit avec les Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire et assure la responsabilité du Pôle végétal en binôme avec Étienne Liautaud.
Guillaume est un céréalier doublé d'un éleveur, installé à Lamothe dans la plaine du Brivadois secteur le plus bas de Haute-Loire en altitude. 33 ans, marié, père de 3 enfants,   [...]

 

» Lire la suite sur le site La Haute-Loire Paysanne

la phrase de la semaine

Un projet de loi spécifique sera présenté à la fin de l’été qui intégrera l’ensemble de vos mesures qui relèvent du champ législatif

a annoncé Emmanuel Macron aux 150 participants à la Convention citoyenne sur le climat reçus le 29 juin à l’Élysée.

Le chiffre de la semaine
- 44 %
Les ventes de phytos ont reculé de 44 % en volume l’an dernier, après une envolée en 2018 (+18%), a annoncé le 30 juin le gouvernement.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui