L'Anjou Agricole 07 juillet 2015 à 17h00 | Par L'Anjou Agricole

Néonicotinoïdes : l’interdiction européenne maintenue pour la campagne 2016

Le moratoire européen sur les néonicotinoïdes restera effectif pour la campagne 2016, a indiqué Bayer le 3 juillet. « Il n’y a aucun espoir de ré-autorisation pour la campagne 2016 », a déclaré à la presse le directeur des affaires publiques François Thiboust, s’agissant des produits sur cultures attractives pour les abeilles (comme le colza, le tournesol et le maïs). Trois substances actives (imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame) sont visées depuis 2013 par une interdiction de deux ans sur certaines cultures et certains usages. Leur retour nécessite une ré-autorisation. L’Efsa a lancé un appel à données, qui court jusqu’à septembre prochain. Son évaluation est attendue pour l’an prochain. Bayer s’est par ailleurs déclaré « serein » après la saisie récente de l’Anses concernant les néonicotinoïdes. « On est assez sereins quant à l’avis de l’Anses », a déclaré François Thiboust, rappelant l’autorisation tout dernièrement du Gaucho Duo à base d’imidaclopride, utilisé pour le traitement des semences de céréales.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sont concernés des produits sur cultures attractives pour les abeilles comme le colza, le tournesol et le maïs.
Sont concernés des produits sur cultures attractives pour les abeilles comme le colza, le tournesol et le maïs. - © AA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Anjou Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

près d’un quart des chefs d’exploitation ou co-exploitants sont des femmes, contre 8 % en 1970.

A déclaré Jacqueline Cottier, éleveuse à Champteussé-sur- Baconne, présidente de la commission nationale des agricultrices

Le chiffre de la semaine
- 20 %
La production européenne de pommes est en retrait de 20 %

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui